end polioFind inspiration around every corner at the 2018 Rotary Convention. Join us in Toronto! >Check out Rotary’s new public image campaign, People of Action. Now available at the Brand Center.

Juin 2018

Chers Amies, chers Amis

Juin 2018. C’est déjà la dernière lettre que je vous adresse.

Cette fois je voudrais vous parler d’un sujet qui me tient fort à cœur et que j’ai abordé lors de mes visites dans vos clubs: “L’ETHIQUE”.

Plus de cent ans après la création du Rotary l’état du monde dans lequel nous vivons est toujours inquiétant et cette situation ne changera pas de sitôt vu les comportements humains.

Certains “rêvaient” comme Martin Luther King, un autre imaginait un monde différent (John Lennon) et un troisième était plus réaliste : “Soyez vous-même afin de vouloir un changement” (Mahatma Gandhi).

Le tout peut se résumer à ce que nous sommes et à la manière dont nous allons continuer à vivre ensemble.

Le monde autour de nous change extérieurement mais en nous subsisteront des fondamentaux qui ne changeront jamais.

Que notre façon de vivre et nos habitudes évoluent constamment, c’est normal et inévitable, car la technique nous force à avoir une autre perception des choses et les ordinateurs nous fournissent une multitude de renseignements

Cependant, en tant qu’être humain, nous aurons toujours des engagements constants vis- à- vis des autres.

L’éthique nous apprend à considérer l’autre personne comme un but et certainement comme un moyen pour réaliser cet objectif.

Tant que nous resterons simplement des humains, nous nous poserons toujours la même question : “Comment se comporter avec l’autre ?”

Nous n’avons pas le choix, c’est le fait d’être une personne douée de raisonnement.

Que devons- nous faire ? Que ne pouvons-nous pas faire ?

Sans éthique, la vie serait insupportable.

Nous sommes extrêmement vulnérables et la maladie nous guette. Nous pouvons mourir, perdre une personne chère ou perdre notre statut social.

Cette vulnérabilité fait que le respect de l’autre nous est renvoyé comme un boomerang.

Le Rotary a fait le choix de ne pas être un mouvement politique, religieux ou dogmatique.

Notre mouvement se positionne d’une façon neutre. Expérimenter la vérité et l’idée d’avoir raison se limite souvent à un évènement de groupe.

Sans doute nous ne le réalisons pas complètement mais le Rotary est un groupe diversifié et un lieu de réflexion où toutes les opinions sont entendues et prises en considération. Ainsi notre mouvement forme le cercle idéal pour rassembler des conceptions ou des idées les plus diverses.

Toujours certaines personnes commettront des crimes, toujours d’autres seront corrompues et abuseront des autres.

L’essence même de l’homme est l’imperfection.

Nous ne sommes pas sans fautes. Aussi des corrections sont envisageables et souhaitables. Pour cette raison, il est important que nous utilisions toujours notre capacité à trouver de nouvelles solutions. Une fois les problèmes d’aujourd’hui résolus, nous continuerons encore à réfléchir aux ajustements à faire pour le futur.

Ceci est aussi le rôle du Rotary et c’est cela qu’on appelle l’éthique.

L’éthique c’est comme la confiance. Tu ne la reçois pas, tu dois la mériter.

Ceci implique que notre comportement doit être exemplaire. Il faut constamment tester notre vision pour éventuellement faire les corrections nécessaires.

Voilà l’essentiel de ce que le Rotary peut faire grâce à ses membres. C’est VOTRE engagement depuis le jour où vous avez accepté votre insigne. C’est le rayonnement que cet insigne mérite.

Pensez-y !

José Van Keerberghen, gouverneur

S'abonner à Flux de la page d'accueil

Suivre District 1630 sur:

Rotary Contact on line